0 Flares 0 Flares ×

StefKerzers15

S’il est une classique printanière incontournable dans le calendrier des courses, c’est bien la célèbre Kerzerslauf ! La 37ème édition de ce premier jour de printemps n’a pas démenti à sa réputation, puisqu’elle a réuni plus de 7’000 participants en ce samedi maussade et pluvieux. L’USY était présente, via 9 coureurs et coureuses de notre groupe.  

C’est la première grande course sur route de la saison : 15 kms par routes et chemins forestiers, sur un profil vallonné mais assez roulant, malgré une bonne montée d’environ 800 mètres au 9ème kil. Un profil qui permet de tenir une moyenne assez rapide. Bon test avant les autres classiques telles que Berne ou Lausanne, ou avant un marathon de printemps !  Pour les coureurs qui voulaient faire plus court, une boucle de 5 kms était proposée.

Les conditions fraîches (9 degrés) et pluvieuses (mais pas trop), sans vent, n’étaient pas du tout défavorables pour réaliser un bon chrono. Sur 15 kms, Céline et Philippe Monnard, Lionel Cachin, Ricardo Gomez, Laurence et Laurent Siffert, Verena Perret et votre serviteur ne s’en sont pas privé ! Et sur 5 kms, Stéphane Heiniger encore moins !

Céline, dans la continuité de son début de saison, a pu confirmer sa forme du moment : Malgré une gêne sur le côté due à une fissure de côte sur chute une semaine avant, a réalisé un exploit en battant son record (de 2014) de plus de 30 secondes ! Partant pour tenter de franchir la barre fatidique de l’heure, elle a douté jusqu’au bout. Mais malgré tout cela, quand la forme est là, les jambes tournent et l’entraînement paie ! Elle finit en 59’32 ‘’, à la 13ème place dame scratch (9ème F20), et 7ème Suisse ! De quoi encore remplir son capital-confiance pour son marathon dans 4 semaines !

Pour Lionel, les choses se seraient très bien déroulées sans une douleur au dos qui l’a passablement pénalisé. Il termine en 1h02’ donc proche des 15km/h de moyenne tout de même ! Sûr que sans cette douleur, Lionel descendait facilement en dessous de l’heure aussi !

Philippe signait là son retour « aux affaires » ! Après un début de saison en parenthèse en raison d’une blessure tenace sous la cuisse, c’était sa première compet depuis la course de Sion mi-décembre. De surcroît, affaibli par une crève qui l’a tenu toute la semaine, c’est sans grande ambition qu’il s’alignait au départ. Néanmoins, il fait plus que limiter les dégâts en terminant son pensum en 1h03’ donc pas si loin de ses temps de référence ces dernières années (autour d’une heure) et tout de même au 18ème rang sur 319 de sa catégorie M55 ! Mes compliments !

Ricardo, dont c’était la deuxième participation à cette course, a fait parler sa foulée de métronome, et démontré une bonne régularité dans sa performance. En passant l’arrivée en 1h09’ il réalise un chrono quasi similaire, à une poignée de secondes près, à celui de l’année dernière. Ce qui, à 59 ans est déjà un soi un bel exploit !

Les Siffert se sont déplacés en couple pour leur première participation : Laurence, en pleine préparation de marathon de printemps également, est dans une phase lourde d’entraînements. Elle termine toutefois dans l’excellent temps de 1h21’. Et pour Laurent, on prend les mêmes chiffres et on les inverse, puisqu’il signe un très bon 1h12’, synonyme d’une moyenne de 4’49’’ au kil !

Enfin, mention spéciale à notre inusable Verena nationale, qui à 62 ans montre un enthousiasme et un dynamisme indéfectibles et accomplit son pensum toujours avec plaisir, dans le temps de 1h42’.

Pour terminer concernant la grande boucle, en ce qui me concerne, je partais plutôt sceptique par rapport à mon but de faire moins d’une heure (faute à un léger manque de kilométrages à l’entraînement). Les choses se sont plutôt bien passées, malgré un petit passage à vide entre le 7ème et le 8ème kil. J’ai pu réaliser une excellente fin de course et, tout surpris moi-même, réaliser le chrono inespéré de 57’59’’. Même remarque que précédemment, quand il y a un bon entraînement derrière, et quelques cross cet hiver qui m’ ont bien mis « sur orbite », les jambes tournent et là où on imagine des barrières infranchissables, … ça passe ! ;-D

Concernant la petite boucle cette fois, notre grand Manitou Stéphane s’est fait aussi plaisir et a à nouveau fait parler sa grande classe ! Visant un chrono juste en dessous des 16 minutes sur ce profil casse-pattes, il finit en 15’47’’ sur les talons de 2 coureurs africains, 7ème scratch et 4ème Suisse !

On peut vraiment dire que l’USY s’est très bien comportée !

Cette belle course ne pouvait se terminer sans « la récompense après l’effort » qui, ce jour-là, incontestablement, était représentée par une succulente tranche de gâteau à la crème de Kerzers ! Qui, en soi, justifiait déjà pleinement le déplacement !

Un grand bravo à tous ces athlètes et… on se réjouit de les voir à l’œuvre lors de leurs prochaines échéances !

Frédéric Schaefer

Résultats plus complets :  sur Datasport.com > Kerzerslauf

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×
Soutenez-nous
Partenaires
Calendrier
<< Déc 2017 >>
LMMJVSD
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Événements
Connexion