0 Flares 0 Flares ×

Oxyrace16

Un jour, fin 2015, je me promenais sur Facebook quand je suis tombée sur des murs concernant l’Oxyrace

des Rousses. Par curiosité je vais m’informer et c’est alors que germe dans ma tête la folle idée de m’ inscrire sur le trail de 17 km.  Toute contente de ma découverte, j’en parle à quelques amies du groupe du mercredi. C’est ainsi que nous nous retrouvons quatre (Magali Hirschi, Fabienne Mogis, Michèle Paillard et moi-même) ce samedi 23 janvier au départ du trail blanc de 17 km.

Vu le manque de neige, vous pouvez imaginer que l’entraînement pour une course sur … neige n’a pas été si simple. La semaine précédente nous avons quand même pu aller nous entraîner à la Ronde Noire.

Le trajet pour se rendre aux Rousses a été une charmante mise en bouche : la vallée de Joux sous un ciel

bleu éclatant. Une fois arrivées sur place, nous allons chercher notre dossard et nous nous renseignons sur l’emplacement des vestiaires. Nous avons bien vite déchanté : il n’y a ni vestiaire ni douche. Nous avons

improvisé notre vestiaire dans une cage d’escalier. Une fois prêtes nous nous rendons sur la ligne de départ.
Le 17 km part à 18h30 à la nuit tombée, sous la pleine lune, au chant de « Highway to Hell » de AC/DC :

 bienvenue en enfer, un trail en totale autonomie. Pas de prise de tête avec le chrono, juste apprécier la course entre amies. Le parcours était varié, la montée des opticiens était une des difficultés du parcours

 peu de temps après le départ, puis nous avons emprunté à tour de rôle des sentiers raquette, des pistes de skating et très peu de béton. Durant toute la course nous avons dû être attentives pour éviter les trous, les

 branches et les cailloux bien polis. Très bien pour la proprioception. Le tracé serpentait et faisait deux boucles qui passaient dans le fort des Rousses éclairé par des torches et par des bougies. La descente

 finale était fun puisqu’on nous attendait avec une assiette pour une glissade vers l’arrivée. Un sympathique apéritif nous y attendait et pour le souper, une tartiflette bien digeste …

Nous avons été enchantées par cette expérience même si à l’arrivée nous avons eu un peu de la peine à

 nous réchauffer.

Notre classement :

Magali Hirschi : 24ème catégorie V1F 1h56’50’’
Fabienne Mogis : 25ème catégorie V1F 1h56’50’’
Laurence Guenat Siffert : 27ème catégorie V1F 1h58’17’’
Michèle Paillard : 6ème catégorie V2F 2h02’32’’

Laurence

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×
Soutenez-nous
Partenaires
Calendrier
<< Déc 2017 >>
LMMJVSD
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Événements
Connexion