0 Flares 0 Flares ×

IMG-20160704-WA0012La 35ème édition de cette classique estivale s’est déroulée ce dernier dimanche, dans des conditions fastes ! Une météo au top, un record de participation et des beaux résultats pour Fabienne, Daniel, Filippo, Philippe et Fred !

Elle est belle mais dure ! Sûrement des paroles relayées par la majorité des participants à cette grimpée associant 18 kms à 1650 m de dénivelé positif, dont le panorama sur le lac, le Chablais, et les préalpes en fait l’une des plus belle course de notre pays.

Une température idéale et un ciel azur a permis une participation record de plus de 1000 coureurs et marcheurs sur ce tracé varié :

Quittant Montreux et ses quais encore tout encombrés des relans des festivités du Montreux-Jazz Festival de la veille au soir, nous nous engageons dans les gorges du Chauderon, un petit chemin pédestre qui n’est pas sans rappeler nos gorges de Covatanne ! Dépassements difficiles en raison de l’étroitesse du sentier, il vaut mieux déjà s’être bien placé avant d’y arriver ! l’endroit est bucolique, technique , avec des virages, des montées et descentes glissantes, des ponts et des escaliers : un vrai régal pour tout trailer ! Après ces 3 kms de « jeux », s’ensuit une portion de montée sur route, régulière jusqu’à Caux, peut-être la moins intéressante pour un pur montagnard, mais favorisant des coureurs plus rapides. Puis, après une route forestière vallonnée mais roulante, où l’on ne peut s’empêcher d’allonger un peu, le mur final, 700m de dénivelé à gravir sur une longueur de 4 kms : même le plus endurant des coureurs accuse le coup. Et même en ayant gardé un peu sous la patte, c’est complétement vidé que l’on franchit le pierrier final, le plus raide, où le mental travaille plus que les jambes ! Enfin la ligne d’arrivée franchie, c’est l’apothéose et le décor fantastique en guise de récompense !IMG-20160704-WA0007

 

La souffrance a été unanime, tout comme le sentiment de joie et de satisfaction pour chacun d’entre nous :

Pour Fabienne, une première : inscrite sur un « coup de tête » trois jours avant, elle estimait, si tout allait bien, pouvoir arriver en haut en 3h15 – 3h30…  Et malgré une méchante cloque au talon, 3h05’ lui ont suffi pour accomplir son pensum ! En plus, elle avouera s’ être un peu retenue, ne sachant pas trop ce qui l’attendait : chapeau Fabienne !

Pour Daniel, un amateur de montées, la progression est éloquente, puisqu’en 2h29’ il réalise un super  temps, de 15 minutes inférieur à celui de 2015 ! Alors que cela ne fait que peu de semaines qu’il a repris un entraînement régulier et nous a rejoint les mercredis soir.

Philippe  n’ affichait pas la grande forme, victime d’un refroidissement et d’une bronchite durant la semaine précédente : « les jambes tournaient bien, mais les poumons étaient en feu » me dira-t-il à l’arrivée ! Certainement que son solide entraînement en montagne ces dernières semaines (il prépare le swiss alpine marathon de Davos) a permis sa belle perf : en 2h07’ il améliore de 3 minutes son temps de 2015.

Filippo réalise une course fantastique pour son premier essai ! Malgré une lourde charge d’entraînement durant le mois de juin (près de 300 kms), il a su gérer à la perfection son ascension. Le seul petit bémol consistant dans le fait qu’il manque de franchir la barrière des 2 h pour une ridicule petite seconde ! «  Certainement le temps nécessaire entre le coup de pistolet et le passage sur la ligne de départ » nous rétorquera-t-il en riant !

Enfin et pour ma part, cette course représentait un vieux rêve devenu réalité : ma dernière participation remontant à …1995( !), j’en gardais un super souvenir et avais le secret espoir de pouvoir la refaire un jour, après quelques années de disette sportive due à un genou « en délicatesse » !  Je visai 2 h et réalise 2h05’ …exténué , mais plein d’émotion et de reconnaissance envers la vie et les amis du sport ! Dans la foulée de Filippo jusqu’ à Caux, j’ai dû me résigner et le laisser me distancer petit à petit, me raisonnant et me disant qu’il avait, grâce à son entraînement, plus de résistance sur le long que moi ! J’ai été vraiment heureux de ma course et de mon temps malgré cela !

L’attente sur le quai pendant une heure et demi en raison de trains sur-pleins et refusant les voyageurs n’aura pas terni cette magnifique journée. Mais il y a là un réel progrès à faire de la part de l’organisation.

Merci à Elodie (l’amie de Filippo) pour ses belles photos et sa sympathique compagnie !

Merci à Stéphane pour sa présence au bord du parcours et ses encouragements , ainsi que pour ses entraînements … qui paient une fois de plus !

Résultats de l’USY :

Fabienne Schaefer           3h05’38’’

Daniel Roth                          2h29’37’’

Philippe Monnard             2h07’22’’

Frédéric Schaefer              2h05’33’’

Filippo Pisano                     2h00’01’’

 

A bientôt pour le relevé de nos futures escapades alpines!

 

FS

IMG-20160704-WA0008

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×
Soutenez-nous
Partenaires
Calendrier
<< Oct 2017 >>
LMMJVSD
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
Événements
Connexion