0 Flares 0 Flares ×

VDsimple Toutes les conditions étaient réunies pour les athlètes yverdonnois pour ces championnats cantonaux organisés par le CA Riviera à Chailly-sur-Montreux. 42 athlètes issus de nos groupes d’entraînements ont portés nos couleurs lors de ce rendez-vous synonyme de clôture de première partie de saison pour les plus jeunes et d’un premier vrai test dans la phase de compétition pour leurs aînés ! L’ensemble des résultats laissent entrevoir un avenir prometteur pour notre relève !

Une fois n’est pas coutume, les lanceurs et lanceuses de marteau ont déclenché le compteur des médailles. Muriel Ayer-Belk alias  « mumu » est tout autant motivée qu’à ses débuts (il y a 20 ans) termine 2e au lancer du marteau avec un jet à 32,08m (SB). Avec un disque posé à 22,46m, il lui a manqué 13 cm pour monter sur la 3e marche du podium au lancer du disque. Le potentiel est là, c’est une certitude et il ne faut pas en douter, mais patience et volonté seront importantes pour la spécialiste du lancer du marteau Auriane Aubry. Le passage chez les U20 est synonyme de changement de poids. Passer du 3kg ou 4kg n’est pas chose aisée et cela implique une période d’adaptation. Deuxième du concours au marteau avec un jet à 32,30m le haut du podium lui échappe pour 46cm. Elle s’offre une nouvelle médaille au lancer du disque avec un jet à 24,74m. Nous lui souhaitons un grand « M » pour la fin de sa période d’examen et de belles vacances avant d’entamer la préparation pour les CS U20 de septembre. Compte tenu du peu d’entraînement qu’il peut suivre en raison de son job, Raphaël Virgolin s’offre une 2e place au lancer du marteau avec un jet de 32,82m (SB). Meilleure performance de la saison pour le tapa-sablia au lancer du disque et seconde médaille d’argent avec 26,59m. Justine Von Sury D’Aspremont a ponctué la moisson de médailles des lanceurs en toute fin de programme en montant sur la 3e marche du podium au lancer du javelot des U18 avec un jet de 29,16m (PB).

Toutes deux engagées sur le 100mh, le 100m et le 300mh, Sophie Paroz et Océane Barraud sont passée par diverses sensations. Tout d’abord la frustration sur le 100mh, si la course devait être acquise pour Sophie et cela se confirmait jusqu’à la 7e haie qu’elle a fortement touchée, le gain de la course lui a échappée malgré les efforts pour se relancer. La lutte pour aller cher l’argent s’annonçait belle pour Océane Barraud, hélas, après un départ canon elle tape une haie avec le genou. Heureusement plus de peur et de frustration que de mal pour l’athlète de Valeyres/Montagny. 12 athlètes pour 6 places de finaliste sur le 100m U18W. Les premières des séries sont qualifiées d’office et sont accompagnées par les quatre meilleurs temps suivant. Vainqueur de série en 12’’89 Sophie Paroz se qualifie avec un premier « PB », avant de claquer un 12’’64 en finale. Quatrième de sa série en 13’’72 (PB) Océane manque de très peu la finale. Scénario identique pour Zoé Deriaz dans la deuxième série où elle parcourt sa ligne droite en 13’’65 (PB, ancien 14’’05). Un triplé de l’USY sur 300mh ! Au couloir 2, entrée en lice de Kenza Hirsbrunner dans ces championnats, couloir 3 Océane Barraud, et juste devant elle Sophie Paroz. Une première dans cette discipline pour les trois demoiselles. Une inconnue qui a quelque peu générer un certain stress. Vais-je tenir la distance ? Comment dois-je partir ? Avec moins de kilomètre dans la jambe la course s’annonçait « hard » pour Kenza Hirsbunner. Au final, s’est avec une très bonne gestion des espaces et un sourire de satisfaction qu’elle passe la ligne d’arrivée en 55’’98. Partie prudemment, Océane Barraud et Sophie Paroz se sont livré un joli duel. La longiligne Océane est à n’en point douter plus à l’aise sur le sprint long, plus relâchée elle place des foulées amples et appuyées. Devant elle Sophie, une spécialiste des haies hautes qui peut passer les haies des deux jambes et qui est bien plus rapide que sa camarade de club sur le plat. Première expérience réussie est très prometteuses ! Victoire de Sophie Paroz en 49’’42, devant Océane Barraud en 49’’91 qui décroche par la même sa première qualification pour des championnats suisses jeunesses puisque les minimas sont de 50’’00 ! On reste les haies basses, mais cette fois sur le 400mh avec Célia Roth. « Je suis contente d’avoir pu courir mon premier 400mh de la saison et de voir que je suis qu’à 42 centièmes de mon record personnel, ceci de retour de blessure. Sans aucunes douleurs, mes sensations ont été très bonnes. Quelques réglages devront être apportés à ma course car j’ai dû piétiner dès la 6e haie. Je me réjouis de recourir pour améliorer ma course et aller encore plus vite ! » A noter que Célia se réjouit de voir la relève arrivée les haies basses : « Sophie peut aller bien plus vite avec sa vitesse et Océane a déjà une belle foulée, avec de l’entraînement elles vont faire de belles performances ». Toujours sur le tour de piste mais sans obstacle avec Lisa Bertoldi. Qu’il était rude ce 400  qu’elle boucle avec un temps de 68’’21 (PB). De quatre ans plus jeunes que ses concurrentes, elle s’empare d’une belle 4e place et déguste le chocolat sur 200 chez les dames !

Elle a explosé son record personnel sur la ligne droite de quatre dixièmes passant de 14’’05 à 13’’65. Adepte du triple saut, sa marque en 2016 était de 9,95m. Lors des CSI du mois de mai, elle a bondit de joie en sautant 10,31m. Zoé Deriaz nous a sorti un concours régulier avec six sauts au-delà des 10,40m pour porter sa meilleure marque à 10,74m ! A noté, que suite à un problème technique ses appels se sont fait sur une planche d’appel « factice » ce qui ne l’a pas du tout avantagée, au contraire. Elle réalise également son record personnel au lancer du poids avec un jet à 9,34m qui lui permet de rentrer avec la médaille de bronze. Nina Rehacek s’est quant à elle vue créditée de large succès tant sur le 80mh qu’elle remporte avec un chrono de 12’’69 (PB), qu’au saut en longueur où elle s’est rapprochée de son record personnel avec un saut à 5,11m. En tête tout le concours avec 4,99m, elle a sur prendre les risques nécessaires pour mettre de la distance avec les adversaires du jour. C’est au lancer du poids que Nina est allée chercher la seconde place avec un jet à 8,83m (PB). Nina a été accompagnée chez les filles U16 par Mathilde Schelker à la longueur. Mathilde réalise son record personnel au saut en longueur avec 3,97m. la grandsonnoise a également couru le 80m en 12’’13 et franchi une hauteur de 1,20m.

William Santschy, Nicolas Mello Raya et Samuel Gasser étaient eux aussi de la partie. Qualifié au temps lors des séries du 100m (12’’01) William Santschy s’offre la médaille en chocolat sur 100 lors de la finale avec un temps de 11’’97 (PB). Le huibolards remporte haut la main le saut en longueur avec un bon de 5,63m et suite à une erreur «stratégique » il reste second au lancer du poids en expédiant son boulet à 11,33. Dans la même catégorie U18, Samuel Gasser ne passe pas le cap des séries du 100m (12’’62). Cependant, bien qu’il espérait un meilleur résultat au saut en hauteur, il termine 3e avec 1,60m de concours. Par ailleurs, Nicolas Mello Raya dû au manque d’entraînement en raison de sa formation, n’a hélas pas pu pleinement démontrer ses qualités de sprinteurs. En l’absence de 800m au programme sa discipline de prédilection, Basil Roth s’est rabattu sur 1500m. « Dès l’échauffement j’ai senti que je n’étais pas en forme physiquement et mentalement, la tête n’était pas prête pour cette course. Cela s’annonçait plutôt moyennement pour mon 1500m. Ce qui en effet n’a pas manqué lors de ma course, puisque des douleurs sont venues s’ajouter à la chaleur. Ces éléments ne m’ont pas permis de battre mon record. Je suis assez déçu de ma course et ferai bien lors de mon prochain 800m ». Seuls représentants des garçons U16 du club, Emrick Deriaz et Romain Pérusset ont eux aussi pu glaner les médailles. Le premier nommé s’est offert deux records personnels. Le premier au lancer du poids avec un jet à 10,21m et le second au saut hauteur avec une progression de 15cm il a monté sa meilleure marque à 1,60m. Il n’aura manqué que très peu de chose pour que la barre des 1,65m soit effacée. Dans le même concours de hauteur Romain s’offre la 3e place du concours avec une franchie de 1,40m. Enfin notre multiple Champion Suisse vétéran, Jean-Claude Deriaz s’est finalement laissé convaincre de venir starter dans ce championnat. Bien lui en appris puisqu’il est venu cherche la 3e place du lancer du javelot avec un jet à 29,61 (PB).

Un grand merci à Tiago Teles, Jean-Claude Deriaz, Nina Rehacek , Emmanuelle Burckardt et Lionel de Montmollin pour le coaching de nos athlètes, ainsi qu’aux nombreuses familles présentes tout au long de ce week-end ! Un grand merci à Christopher Bettex qui nous a transmis de nombreuses photos des athlètes yverdonnois ! L’article relatant les performances des u14 et plus jeunes sera publié ces prochaines jours….

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×
Soutenez-nous
Partenaires
Calendrier
<< Déc 2017 >>
LMMJVSD
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Événements
Connexion