0 Flares 0 Flares ×

Que d’émotions à Zürich avec un final en apothéose par le récital Loïc Gasch qui a tenu en haleine de nombreux spectateurs qui sont restés pour lui !!

Un petit retour en arrière pour vous conter ce merveilleux week-end de championnats suisses élite absolument passionnants.

Loïc CS 17 - 2.26m

Après un voyage sans histoire (merci Corinne), nous débarquons à l’hôtel Crown Plaza pour prendre nos quartiers. Ce ne sont pas moins de 13 personnes de l’USY qui ont passé deux jours à Zürich. Simon nous a réservé des chambres à l’hôtel du Weltklasse tout près du stade, ce qui est bien agréable pour l’organisation des transports au stade.

Les 2 co-présidents ont la bonne surprise de découvrir une tribune du Letzigrund déjà fort bien garnie pour le marteau féminin. Fiona Héritier est la première à entrer en scène avec une petite appréhension bien compréhensible. Quelques bousculades et elle donne tout dans la dernière ligne droite pour une première qualification en  finale de championnats suisses élite, avec le 11e temps. L’objectif est atteint et c’est avec un grand sourire que nous la retrouvons après la course !

Simon CS17Les éliminatoires se succèdent (1500 – 100 – 400) et enfin 800 m où nous allons retrouver 2 athlètes de l’USY. Simon Itim, moins en verve que par le passé, prend la tête de sa série en espérant une éventuelle qualification au temps. Il sera malheureusement loin du compte et obtient tout de même son meilleur temps de la saison. Timo Roth se bat comme un beau diable et termine à la 2e place, ce qui n’est pas forcément suffisant car seul le premier de chaque série est qualifié directement  pour la finale. C’est vrai que les qualifications sur le 800 m sont en général impitoyables et il y a chaque année de bons athlètes qui passent à la trappe. Il faut attendre la dernière série pour apprendre que Timo se qualifie avec le 8e temps,  ce qui est une belle récompense pour Timo qui commence à apprivoiser sa nouvelle discipline.

Célia CS 17Un peu plus tard, Célia (sœur de Timo) participe à ses premiers championnats suisses élite lors des éliminatoires du 400 m haies. Elle n’est pas au sommet de sa forme mais réalise une excellente course sans problème technique. Après deux saisons ponctuées de blessures, c’est un beau résultat, mais il faut reconnaître qu’elle aurait eu toutes ses chances pour se qualifier en finale si elle avait pu se présenter en pleine forme. Ce n’est que partie remise et nous la retrouverons l’an prochain.

Un gros orage s’abat sur le Letzigrund ce qui est problématique pour les concours, mais  va certainement convenir aux athlètes du 5’000 m.

Chez les dames, Céline Monnard participe à ses 3e championnats suisses élite et  commence à être une routinière. Elle se laisse aspirer par le peloton de tête et passe un peu trop rapidement au km (3’24). Prudemment elle ralentit quelque peu et a la chance de retrouver une athlète qui va lui servir de lièvre. Elle fait un bon dernier km et obtient un temps assz proche de son record.Céline CS 17

Nous attendons impatiemment le 5’000 m des hommes avec Grégory Wyss et surtout notre ancien athlète Sullivan Brunet qui est annoncé comme le favori car il a le meilleur temps des engagés. La course part sur des bases pas trop rapides, ce qui est fort agréable pour Greg qui va pouvoir rester dans le peloton de tête jusqu’au 3e km. C’est à ce moment que Sulli secoue le peloton car l’allure n’est pas assez élevée à son gré et il sait qu’il ne sera pas à son Greg CS17avantage dans un final au sprint. Les 2 derniers km seront courus à un rythme très élevé et Sulli termine malheureusement à la 4e place. Il nous expliquera plus tard qu’il a eu une semaine un peu trop chargée au niveau professionnel et que dans ces conditions, il ne pouvait entrevoir un 2e titre national après celui du 10’000 m. Coup de chapeau à Sulli pour sa saison hivernale et son titre national. Quant à Greg, la fin sera difficile et il termine déçu dans un temps supérieur à 15 mn.

Au passage, nous assistons à deux finales de rêve sur le 100 m avec des démonstrations de Mujinga Kambudji (à un centième de son record national) et Alex Wilson. Nous avons ainsi vécu une très belle première journée, malgré la pluie !

Nous nous retrouvons dans une pizzeria à proximité du Letzi et enfin dans un petit bar pour une tournée de « Spritz » en souvenir d’une soirée mémorable à Zoug. Après une bonne nuit de repos, toute l’équipe se retrouve pour un petit déjeuner copieux et une sympathique balade sur les bords du lac, avant que de reprendre le chemin du stade.

La tribune principale est presque complète, ce qui est une bonne surprise. Pour sa première compétition après les ch. suisses de l’an dernier, Elodie est au départ du 100 m haies suite à de nombreuses petites blessures qui l’ont empêchées de pouvoir s’entraîner comme elle le désirait. Le speaker, pas au courant de la situation, l’annonce comme grande favorite de la course et nous sommes un  peu en souci pour elle qui n’a encore jamais passé plus de 5 haies à l’entraînement. Elle fait une bonne course et nous rassure en remportant sa série. Quel soulagement pour elle, Corinne et tous ceux qui connaissent les soucis qu’elle a eus. Elle enchaîne avec le concours du javelot, une bonne 5e place et 6 jets à plus de 40 m. Elle peut donc envisager de participer aux prochains ch. suisses d’heptathlon à Payerne si tout va bien (26 et 27 août – deux dates à agender, car l’USY sera bien représentée chez les jeunes).

Fiona CS 17C’est le moment de la finale du 1500 m dames et Fiona apparait à l’écran avec un beau sourire !

Elle va parfaitement gérer sa course et obtenir une bonne 10e place dans un temps proche de son record et c’est rayonnante qu’elle nous rejoint dans le tribune !

Puis à nouveau, Elodie est  dans les starts de la demi-finale du 100 m haies. Son départ est plus tonique et elle se classe 2e de sa série. Elle obtient le 4e temps de toutes les participantes, de bonne augure pour la finale.

Présentation des sauteurs en hauteur : Loïc Gasch tout sourire et en toute décontraction.

L’attente va être longue avant le début de son concours. Il débute à 2.03 qu’il franchit sans aucun problème pour prendre la tête du concours. Il assure le titre en passant 2.06 et 2.09 à son premier essai. Mais c’est le moment de la finale du 800 m. La course est très lente et va se jouer au sprint dans le 2e tour. C’est exactement la situation souhaitée par Timo. Malheureusement, les jambes ne répondent pas comme prévu et il termine à une 6e place. Il aurait signé pour un tel rang avant les championnats, mais il est devenu plus gourmand et montre une petite déception.

Timo CS 17

Elodie est dans les starts pour la finale du 100 m haies. Elle a déjà atteint son objectif et nous espérons secrètement une 2e médaille pour l’USY. Elle fait un excellent départ  et se rend compte que la médaille va lui échapper. Elle termine tout de même à la 4e place avec la satisfaction d’avoir pu faire 3 courses et un concours sans douleurs. C’est déjà une victoire ! Il ne lui reste plus qu’à pouvoir entraîner les sauts et se présenter en bonne forme pour les prochains championnats suisses multiples de Payerne.

Elodie CS 17

Les courses sont terminées avec de belles émotions sur 200 m (record pour Kambudji et Wilson), le fantastique 1500 m avec la démonstration de Julien Wanders et il reste un homme en compétition qui va enflammer le Letzigrund : notre Loïc national !

Il passe 2.15 m à son premier essai son objectif du jour. Il va s’y reprendre à 3 fois pour maîtriser 2.18 m ce qui tout à fait respectable pour une titre national. La barre monte à 2.21 m et à chaque saut Loïc demande le soutien du public qui est très réceptif à sa demande. Il franchit  cette barre au 3e essai sous les acclamations de la foule et de ses supporters yverdonnois et ste-crix.  Il demande alors une barre à 2.24 m (record personnel de 1 cm) et saute avec un élan réduit à 5 foulées pour économiser son genou.  Lionel promet les saucisses grillées en cas de réussite et incroyable, Loïc maîtrise cette hauteur à son 3e essai. Tout le monde se lève dans la tribune et ses supporters font un bruit du tonnerre, c’est le délire. Et dire que Loïc voulait juste assurer un titre pour se faire plaisir et surtout faire le moins de sauts possible pour économiser son genou !

La barre est ensuite placée à 2.26 m synonyme de minima pour les derniers championnats d’Europe d’Amsterdam, voire des championnats en salle. Tout le stade est avec Loïc qui n’en revient pas de ses performances. Dans une ambiance de rêve, il réussit cette hauteur à son 2e essai.

Merci Loïc de nous avoir permis de vivre une telle conclusion de ces beaux championnats suisses. Félicitations pour ce résultat fantastique, cela fait 14 ans qu’un champion suisse de hauteur n’avait pas sauté si haut. Avec ce résultat, il rejoint Mickael Hanany à la 16e place de la hiérarchie européenne de l’année ! Il va échouer par 3 fois à 2.28 m et termine le concours sous les acclamations du nombreux public resté pour suivre son concours. Loïc est happé par Michel Herren pour un interview que vous pouvez suivre sur le site www.athle.ch , signe un nombre invraisemblable d’autographes et enfin peut monter sur le podium pour recevoir le titre national du concours le plus incroyable de sa carrière.

Tout se termine autour d’une bonne saucisse zurichoise arrosée d’une bière bienvenue.

Que d’émotions et quel plaisir d’assister à de tels championnats. Félicitations à tous les athlètes !

Remerciements à tous les accompagnants : famille Héritier – Daniel Roth – Lionel – corinne –  Laurena – Jean-Louis et Jocelyne – Sylvain Frey et Mme – Emilien Vallotton et mes excuses à ceux que j’aurais pu oublier !

Un co-président comblé

Michel R.

Résultats

Fiona Héritier – 1500 m série  4’47.15 – 11e (22) / 1500 m finale  4’42.96 – 10e

Elodie Jakob – 100 m haies série  14.29 – 5e (25) – ½ finale 14.23 (4e) – finale 14.25 (4e) /Javelot 43.28 m – 5e (15)

Céline Monnard – 5’000 m finale 18’23 – 14e (19)

Célia Roth – 400 m haies série  64.96 – 12e (21)

Loïc Gasch – Hauteur 2.26 m (RP) – 6e  titre national élite

Simon Itim – 800 m série  1’55.83 – 15e (25)

Timo Roth – 800 m série  1’53.29 – 8e (25) – 800 m finale  1’56.32 – 6e

Grégory Wyss – 5’000 m finale – 15.19 – 13e (16)

Sullivan Brunet Stade-Genève – ex USY – 5’000 m finale – 14.33 – 4e (16)

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×
Soutenez-nous
Partenaires
Calendrier
<< Sep 2017 >>
LMMJVSD
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
Événements
Connexion