0 Flares 0 Flares ×

Le bilan  des championnats suisses jeunesse U20-23 à Lausanne est excellent avec 2 médailles de bronze qui ont un parfum très particulier. Je dois dire personnellement que j’avais plutôt misé sur 2 médailles en chocolat et je suis très heureux de m’être trompé !!!

Un petit retour en arrière avec les préparatifs de cette importante manifestation. Vendredi soir, plus de 20 personnes s’affairent autour du stade pour préparer un accueil des plus convivial pour ces championnats qui s’annoncent magnifiques  avec la présence de 3 athlètes qui ont participé aux mondiaux de Londres et de nombreux athlètes qui se sont illustrés aux championnats d’Europe U23 en Pologne ou  U20 à Grosseto en Italie. La soirée se termine par une excellente fondue réunissant tous les bénévoles du vendredi, avec en particulier Philippe Dutoit responsable du contrôle des engins et le sous-signé, délégué technique (NTO) de Swiss-Athletics. Les prévisions ne sont pas bonnes pour samedi, mais cela devrait s’améliorer nettement dimanche.

Retrouvez aussi quelques photos sur notre site. 

Samedi matin, la bruine fait son apparition et je rencontre Auriane avec son marteau d’échauffement tout à fait sereine. Au bord du stade Dédé (Dominique Destraz l’entraîneur) veille au grain et ne rate pas un geste de sa protégée. Auriane réussit parfaitement son premier jet de marteau qu’elle expédie à 37.09 m, nouveau record personnel qui va lui assurer sa première médaille au niveau national.  C’est bien parti ! La suite sera moins glorieuse avec des jets notablement moins bons au niveau de la technique. C’est donc une « Auriane » très souriante que je vais pouvoir féliciter. Elle déclare notamment un peu plus tard : «  Je suis juste très heureuse d’avoir réussi à monter sur la troisième marche du podium qui au départ n’était pas gagnée. Et je remercie tous ceux qui m’ont entraîné cette année : Murielle, Raphaël, Nicolas et Dédé. » Son entraîneur Dédé m’a soufflé qu’elle avait un potentiel pour aller beaucoup plus loin, pourquoi pas déjà au meeting de clôture.

La journée s’est poursuivie sans anicroche avec quelques très beaux résultats malgré la pluie et souvent au sec sous la cantine pour le soussigné : il faut admettre que l’excellente organisation du Stade Lausanne m’a notablement simplifié la tâche. En fin de journée, c’est Basil qui entre en jeu. Pour lui, l’équation est simple : pas question d’imaginer une qualification pour la finale, il faut tout donner pour essayer d’améliorer son record personnel et acquérir de l’expérience pour la suite. La forme n’est pas tout à fait au rendez-vous et il se classe 26e sur 27 participants avec un temps de 2’08.28. Mais l’essentiel n’est-il pas de participer !

Changement de décor dimanche avec le retour du soleil. Nous allons vivre une très belle journée d’athlétisme avec les stars présentes : Géraldine Ruckstuehl, la recordwoman suisse de l’heptathlon : 4 victoires – Angelica Moser la championne d’Europe de la perche U23 : 3 victoires et une 2e place – Yasmin Giger (ch. d’Europe du 400 m haies U20) nous fait une très belle démonstration de facilité sur le 400 m – Jason Joseph (ch. d’Êurope du 110 m haies U20) démontre toutes ses qualités avec 2 victoires probantes sur 100 m et 110 m haies et pour nous autres vaudois la victoire surprise de Steve Meystre (Stade-Lausanne) à la longueur U20. Démonstration également de Lore Hofmann, Charles Devantay – Andri Oberholzer –  etc Vous pouvez revivre toutes ces émotions sur le site www.athle.ch dont l’apport pour l’athlétisme romand est des plus significatifs.

Pour nous autres, c’est Raphaël Virgolin qui ouvre les feux sous les yeux de ses nombreux supporters (famille – Auriane et Dédé). Il fait un très bon concours, améliore son record personnel (36.47 m) et termine à la 4e place. Félicitations donc à Raphaël qui s’implique également pour les entraînements de nos jeunes. Ensuite, c’est Fiona qui s’aligne sur 1500 m dans une course très relevée : toutes les meilleures suissesses de la catégorie sont là et Lore Hofmann (CA Sierre), notre grand espoir du 800 m, est aussi de la partie. La course semble bien lancée pour Fiona avec des temps de passage raisonnables, mais lorsque les meilleures vont accélérer, Fiona ne pourra suivre, ce qui est assez logique. Elle termine en 4’50 relativement loin de son record, mais il faut admettre que la saison a été bien longue et qu’il y a eu passablement de satisfactions avec des records personnels et une finale aux ch. suisses élite. C’est le moment de se reposer quelque peu avant que d’attaquer l’entraînement hivernal et les cross. C’est  au tour de Célia Roth de prendre la piste sur le 400 m haies. Il n’y a pas eu de qualifications le samedi et c’est une aubaine pour elle qui pourra se donner à fond sans arrière-pensée. La confiance n’est pas totalement présente, mais elle va faire une course toute empreinte de sagesse. Partie très lentement, elle a pas loin d’une dizaine de mètres de retard sur la 3e après 200 m. Vous connaissez la fin, elle fait un magnifique virage puis une fantastique ligne droite pour une première médaille de bronze en championnats suisses. Et c’est avec un grand sourire que je la retrouve à l’arrivée pour la bise de circonstance. Voici sa déclaration le lendemain de cette merveilleuse aventure : « C’est vrai qu’après cette saison qui a débuté avec une blessure, une perte de motivation et des chronos qui ne descendaient pas par la suite, je ne m’y attendais pas du tout. Vu ces deux dernières saisons, j’étais même en train de me poser la question  si j’allais continuer ou non à m’entrainer comme je l’ai fait jusqu’à maintenant. Mais là, cette troisième place m’a clairement motivée pour l’année prochaine. J’avais prévu avec Kenny (Guex, son entraîneur) de partir lentement pour pouvoir faire une deuxième partie de course plus rapide. C’était le meilleur schéma de course à adopter comme je ne pensais pas être assez en forme pour tenir toute la course à fond. D’où le retard à 200m. Mais jamais je n’aurais pensé pouvoir finir aussi vite. Je ne m’étais pas faite d’illusions, le podium me paraissait intouchable comme il y’avait trois filles beaucoup plus rapide que mes temps de la saison. C’est pourquoi, quand j’en ai vu une craquer devant moi je me suis sentie pousser des ailes, j’ai tout donné pour la dépasser et ensuite pour garder la troisième place. Je finis avec mon meilleur temps de la saison (63’’99) à 4 centièmes de mon record personnel (63’’95), alors en plus de cette médaille, je suis très heureuse du temps. J’avais vraiment besoin de cette médaille pour me remotiver. Maintenant j’en veux plus et je suis prête à affronter la nouvelle saison, j’espère sans blessure pour faire descendre ce chrono encore plus bas ! » Quelle belle histoire et tous nos vœux à Célia pour à nouveau vivre de tels moments  les années à venir.

En conclusion, belles satisfactions pour l’USY Athlétisme avec ces deux médailles pas forcément espérées ! Coup de chapeau au Stade Lausanne pour cette merveilleuse organisation. Ils ont reçu de vives félicitations par la fédération. La buvette a marché du tonnerre (140 kg de frites – 700 saucisses grillées – 200 tranches de porc  – etc – etc). Nous avons vécu de très belles compétitions avec les espoirs de l’athlétisme suisse, sans oublier de belles rencontres avec notamment mon ami Safuka, père de Munjinga qui m’a présenté à différents athlètes du pays. Merci également à l’équipe d’athle.ch qui ont parfaitement  couvert l’événement. Vous pouvez revivre la course de Célia, comme toutes les finales sur leur site www.athle.ch Enfin, merci à tous ceux qui sont venus encourager nos athlètes et notamment Elodie, invitée par les organisateurs pour quelques remises de médailles.

Un Co-président très satisfait !

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×
Soutenez-nous
Partenaires
Calendrier
<< Sep 2017 >>
LMMJVSD
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
Événements
Connexion