0 Flares 0 Flares ×

C’est l’épreuve de la  saison populaire pour laquelle la « géologie «  du moment est la plus importante. Il est de règle à cette saison d’avoir un tracé plus ou moins glissant, sur un parcours déjà pas facile avec un sol sec. Cette année après plusieurs mois de sécheresse la pluie de ce dimanche a remis les choses en ordre en savonnant bien les descentes et montées.

Cette course à Molondin est l’exemple d’une épreuve parfaitement organisée dans une ambiance bon enfant et qui donne envie d’y revenir. Les coureurs apprécient l’engagement de tout le village  pour le parcage, la buvette le parcours et  l’orientation des concurrents vers les différents endroits.

Personnellement  j’y ai participé pour la 13e fois ce qui est sans doute la course que j’ai le plus fréquenté. Un peu moins de concurrents au départ de cette édition ce qui m’a permis d’effectuer la périlleuse descente  « à ma main » sans gêne  de ma part ou d’autres. La montée de la  «  cascade de boue «  ne pouvait se négocier  qu’en marchant, ce qui ne semblait même pas possible pour certains concurrent en détresse, sans doute faute de profil aux semelles.  Sur le plat final Michel faisait le décompte de ses troupes et prodiguait des encouragements.  Je termine avec le moins bon temps de mes 13 éditions mais avec un classement flatteur pour moi au milieu des M 60. Nos nombreux  autres camarades de club se sont eux illustrés dans leurs catégories respectives.

Merci à André Patthey pour ce texte qui donne une bonne idée de ce merveilleux cross des Wasimolo

Cette 30e édition  a connu la présence incroyable de la skieuse de fond, Nathalie Von Siebenthal qui ne fait vraiment pas les choses comme tout le monde. Vous pouvez vous en convaincre en lisant les pages qui lui sont consacrée dans le dernier numéro de Nordic Magazine. Elle se prépare pour les JO de Pyonchang et tous les skieurs de son niveau sont actuellement à tourner sur des pistes de « neige de frigo ». Elle se permet de poursuivre son entraînement à sa manière en participant à la course des Wasimolo qu’elle a survolée chez les dames en obtenant le 6e temps scratch. Il faut savoir que la famille Von Siebenthal aime la course de Molondin qu’elle a découverte à l’époque des championnats suisses des agriculteurs.

Au niveau de l’USY et en l’absence des marathoniens newyorkais, il y a eu de belles choses avec la 3e place de Christian Cachemaille qui a devancé Jimmy Romanens chez les hommes. Belle victoire de Laetitia Romanens (5,4 km dames) et Bastien Testaz (5,4 km cadets) une première pour l’une et l’autre, je suppose. Podiums pour Fiona Héritier  qui reprend la compétition après une pause de compétition et Myriam Jotterand qui est en train de s’illustrer aux Galops du Terroir ou elle devrait monter sur le podium également, sans oublier le retour d’un ancien vainqueur et chef technique de l’USY Claude Daerendinger.  Chez les enfants, le papy Michel a vécu de belles émotions avec les victoires de Kélia et Adrien, sans oublier le petit Niels (2013) qui a crânement défendu ses chances.

Une fois de plus, la grande majorité des coureurs ont apprécié l’ambiance d’après course des Wasimolo, avec les traditionnelles victuailles : soupe au pois – saucisses grillées – assiette de jambon, gratin, haricot copieusement garnie – les pâtisseries, mais aussi la bonhommie du speaker maison Frédy, le tout arrosé d’un vin chaud. Occasion de refaire le monde de la course à pied, de retrouver les amis skieurs de fond de la Vallée ou de papoter avec l’un des présidents des Wasimolo : Philippe, Frédy, Aurélie ou Johan. Des courses comme cela on en redemande !

Résultats

5,4 km hommes (34 part.) : 1. Eric Niedergang 22’12  7. Jean-Claude Deriaz 29’37  12. Mario Arrigo 33’36

5,4 km dames (34 part.). 1. Laetitia Romanens 28’44  8. Marine Arrigo 33’37

5,4 km cadets (4) : 1. Bastien  Testaz 23’44

5,4 km walking : François Deriaz

11 km Hommes (81) : 1. Nicolas Kipfmuller 45’15   3. Christian Cachemaille 47’08  4. Jimmy Romanens 47’09  9. Claude Daerendinger 52’29   16. Ardijan Bajrami 54’01   33. Etienne Roulet 59’39

Vétérans 1 (45 part.) : 1. Laurent Pittet  41. David Mogis 1 h 15  43. Cédric Meyrat 1 h 19 44. Christophe Allard 1 h 19

Vétérans 2 (42 part.) 1. Marius Hasler 52  5. André Comtesse 58’01  21.  Bernard Massart 1 h 07  33. Pierre Dénervaud 1 h 16

Vétérans 3 (23) : 1. Heiner Burger 1 h 01  13. André Patthey 1 h 19

Dames (35 part.) : 1. Nathalie Von Siebenthal 47’38  3. Fiona Héritier 56’47  12. Selena Ajani 1 h 12   13. Laure Dénervaud 1 h 13

D Vétérans 1 (34 part.) : 1. Sandrine Schornoz 56.55  3. Myriam Jotterand 59’42  6. Fabienne Mogis 1 h 05  20. Christine Blanc-Margot 1 h 15   24. Sylvie Publiese  1 h 18

D Vétérans 2 (13) : 1. Josiane Villard Spaeth 1 h 03  8. Catherine Ajani 1 h 14

D Vétérans 3 (4) : 1. Michele Bosshard 1 h 15  4. Verena Perret 1 h 33

U10 garçons (21) : 1. Adrien Roulet

U8 filles (31) : 1 Kélia Roulet

U8 garçons (55) : 31. Niels Roulet

Mes excuses à ceux que j’ai pu oubliés !

Michel Roulet

 

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×
Soutenez-nous
Partenaires
Calendrier
<< Jan 2018 >>
LMMJVSD
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Événements
Connexion