0 Flares 0 Flares ×

14 athlètes yverdonnois sont allés profiter du meeting organisé par le CAG (Centre Athlétique Genève). Pour les uns il s’agissait d’aller décrocher des nouvelles limites pour les championnats suisses jeunesse, pour les autres qui ont déjà arrêté leur choix de disciplines, ce meeting leur a permis de voir que tous les signaux sont au vert en vue de l’objectif St-gallois. L’US Yverdon était également représentée par de jeunes athlètes qui font leurs premiers pas dans les compétitions indoor.

Sophie Paroz à 2 centièmes des minimas pour les CS Elites sur 50m ! Bien en jambe lors de sa reprise le week-end dernier à Macolin, elle a claqué un 6’’92 (PB 6’’89) sur 50m en série lors de la réunion genevoise. Impressionnante sur sa 2e course, le chrono se serait très certainement arrêté sous les 6’’90, hélas, aucun temps enregistré à l’arrivée, rageant ! Sophie Paroz ne s’est pas contentée de courir sur le plat. Engagée sur le 50mh, elle confirme son état de forme avec un excellent 8’’04 (PB).

Les signaux sont également au vert pour Nina Rehacek. Son 50m couru en 7’’47 (ancien 7’’58) confirme que le travail hivernal sur la vitesse (entre autre) porte ses fruits. Un gain de vitesse précieux pour la discipline chère à l’athlète baulméranne, le triple saut. Un concours du triple saut programmé avec 4 essais parfaitement géré par Nina. Un premier saut mordu de 2 cm, mais un saut significatif de la forme de Nina. Les juges de concours et non moins spécialistes (Chantal Freund, Walter Zecca) des sauts verticaux sont catégoriques : la réception de ce triple bond était au-delà des 11m. Nina a les 11m dans les jambes, mais ne nous enflammons pas, si la mécanique est au beau fixe aujourd’hui, la pression d’un grand championnat devra être gérée le jour J.

Rageant, frustrant, il n’y a pas de mot pour expliquer la déception de Lisa Bertoldi qui était à la recherche des minimas pour St-Gall ! Ceci d’autant plus qu’à l’arrivée les officiels lui annoncent dans premier temps une performance de 7’’23, éclat de joie ! Hélas, erreur de lecture d’un officiel, le chrono réalisé par Lisa était de 7’’33, soit à nouveau 3 centièmes de trop. Par ailleurs, l’athlète de Ste-Croix s’est testée sur le triple sauts, première expérience riche en information avec un atterrissage à 9,23m.

Chez les filles U16, Aurore Ortlieb et Mathilde Schelker s’étaient inscrite respectivement sur le 50m et la hauteur pour la première nommée et le 50m et la longueur pour la seconde. Photo à l’appui, on se serait cru au départ d’un 800 lors de la série du 50m d’Aurore. Après 30m de course sa concurrent de droite s’est retrouvée dans le couloir de notre athlète ?!? Normalement cela vaut une disqualification, mais l’athlète fautive a remporté ladite série ?!? Aurore et Mathilde ont réalisé de même temps de 7’’57 en série. Lors de la seconde course Aurore s’est vue crédité d’un 7’’47. Entre les deux courses Aurore a remporté le saut en hauteur des U16 avec une barre placé à 1,45m. Pour sa part Mathilde, dû sa progression en vitesse et par manque d’entraînement dans cette discipline, n’a pas trouver la bonne marque, 3 sauts mordus de peu à la longueur.

Pour leur dernière année dans la catégorie U16, Emrick Deriaz et Jordan Stoll continue de prendre de la bouteille en compétition et accèdent à de nouveaux minimas. En courant le 50m en 6’’75, Emrick se qualifie pour l’épreuve reine qu’est (sera) le 60m. Ils confirment avec brio sa qualification sur les haies en stoppant le chrono à 7’’94 sur le 50mh, suivi de très près part Jordan en 7’’98. Un temps qui permettra à Jordan de courir le 60mh et le 60m lors des CS jeunesses.  Emrick et Jordan se sont classés 1er et 2 sur les haies ainsi qu’au saut en hauteur où ils ont franchi une barre de 1,60m. Adepte des courses plus longue Milos Sismanovic n’hésite pas à venir se montrer tant sur le sprint que sur les haies. Il a couru en 7’’28 sur 50m et 9’’64 le 50mh. Thomas Favre en pleine éclosion. En effet, ce jeune U18 sera à suivre de près ces prochains mois, puisque pour sa première compétition indoor, il sort un joli 7’’00 sur 50m. Les sauteurs en hauteur étaient nombreux ce soir, mais tous n’ont pas connu la même réussite, à l’image de Samuel Gasser qui est resté bloqué à 1,50m. Cependant, il s’est offert un PB sur 50m avec un chrono de 6’’77.

Et les vieux ? Raphaël Virgolin, Jean-Claude Deriaz et Nicolas Verraires étaient également en lice dans le Pavillon B du Stade de Bout du Monde. Notre lanceur de marteau était dans les starting block du 50m (7’’09) et a propulsé son boulet de 7,26 kg à 8,20m. Le plus ancien d’entre nous surclasser notre lanceur de marteau sur 50m (7’’06 PB) et au lancer du poids (8,87m). Un défi lancé et assumé par Nicolas, puisqu’il a repris une licence aux couleurs jaune et noir pour s’aligné au saut en hauteur. Un peu osé, mais le plaisir de starter au côté du groupe d’athlète yverdonnois était bien présent, objectif atteint avec une barre effacée à 1,55m.

Pour conclure, mes mots seront pour Zoé Deriaz qui s’est vu contrainte de se retirer de la liste des participants en raison d’une forte douleur déjà ressentie lundi soir à l’entraînement. Nous ne pouvons que lui souhaiter que cela soit « bénin » et qu’elle sera présente lors des CS jeunesse. Dans le cas contraire au vu de son travail hivernal la déception sera certes grande, mais un manque de sagesse pourrait retarder la préparation estivale. Les pouces sont fortement tenus pour Zoé !

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×
Soutenez-nous
Partenaires
Calendrier
<< Mar 2018 >>
LMMJVSD
26 27 28 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
Événements
  • Aucun événement
Connexion