0 Flares 0 Flares ×

« Qui va piano va sano » me direz-vous selon le vieil adage ? Notre petite équipe de 8 ne semble pas l’avoir entendu de cette oreille pendant ce magnifique week-end ensoleillé aux parfums de pré-vacances. Dans cet écrin de rêve formé par la vieille ville de Lugano, son bord de lac enchanteur et ses collines avoisinantes, le championnat suisse de semi, dont nous étions quelques-un(e)s à s’être fixé comme objectif, a tenu toutes ses promesses : Veni, Vidi, Vici, le reste appartient à l’histoire,…que je vais tenter de vous relater !

 

Allez ! Une fois n’est pas coutume, nous allons nous délocaliser pour participer à une course hors sentier battu. Cette « Stralugano » (dont le nom est inspiré par la fameuse Stramilano, de renommée mondiale) allait nous donner l’occasion d’un week-end entre « potes » et d’un objectif sportif idéalement placé dans le calendrier. Si vous ajoutez à cela un plateau de rêve côté participation, un gros gros niveau, donc des courses passionnantes, une organisation impeccable, et une météo à faire jalouser les îles paradisiaques, vous aurez une certaine idée de ce que l’on a vécu !

On, à savoir Odile, Elodie, Fabienne, Bertrand, André, Filippo, Stéphane et votre serviteur.

Les premières courses se sont déroulées le samedi après-midi, à commencer par les courses enfants, précédées elles-mêmes par un superbe show aérien ! L’organisation n’a pas lésiné sur les moyens…de nous faire rêver ! Pour les amateurs de plus courte distance avait lieu, dans la soirée, un 10 kms, se courant sur la même boucle que le semi du lendemain, mais une fois au lieu de 2. Une boucle empruntant en grande partie le bord du lac et les rues de la vieille ville : sinueux mais pas trop, rapide mais pas lassant, un très joli parcours !

Elodie et Fabienne avaient opté pour le 10 kms. Avec, pour objectif pour Elodie d’améliorer son record de l’automne passé à Hallwill, qui était de 1h06’. Celui de Fabienne étant avant tout de vivre une expérience inédite, et y trouver du plaisir. Eh bien ce fut chose faite pour toutes les deux : elles ont couru en binôme, Fabienne encourageant et « tirant » Elodie pour donner le meilleur d’elle-même, pour, au final, terminer en 1h04’40’’ ! Bravo les filles ! Un bel exemple de solidarité et d’amitié !

 

Après une agréable soirée, un petit plat de pâtes ou risotto, et, pour certains, une petite bière (bière+ cappuccino pour moi, le mélange est surprenant mais très bon et efficace ! ;-)), une nuit dans un sympathique hôtel proche du départ, les choses « sérieuses » allaient commencer pour les 6 autres. Il faisait assez chaud, un peu lourd, mais tout à fait supportable.

La course élites a été superbe, de nombreux africains aux avant-poste et, Tadesse Abraham, notre citoyen et champion suisse, et troisième au scratch dans l’excellent chrono de 1h02’15’’ !

Stéphane, à son habitude, a fait parler la poudre, en claquant un superbe 1h12’09’’, tout à fait dans ses objectifs, à l’issue d’une course régulière et synonyme de médaille de bronze H35 de ces CS ! Et d’une !

Stéphane: vous avez dit easy?

Bertrand la bomba!

La deuxième médaille du jour est à mettre sur le compte de l’exploit de Bertrand, vice-champion suisse, MAIS…. À 7 secondes du titre national M45 ! Un beau podium venant récompenser une forme constante depuis le début de cette année(malgré des petites tensions au niveau de la hanche présentes les jours précédents, mais qui, heureusement, ne l’ont pas pénalisé), des entraînements qui paient, et une préparation physique, technique et tactique d’horloger, où aucun détail n’est laissé au hasard (y compris une inspection minutieuse de la fin de parcours avant le départ)…en fait , il n’y a PAS de hasard ! Chapeau mister Dutoit !

Tout aussi assidu, engagé et préparé avec beaucoup de sérieux, Filippo avait pour objectif de tenter en dessous de 1h25’ . A noter que son PB était de 1h27’18’’ au semi de Florence en avril 2017. Autant dire que la mission n’était pas acquise d’avance ! Qu’à cela ne tienne, il l’a fait, et avec la manière, en terminant son pensum après 1h24’21’’ , après une belle accélération dans le dernier quart de course ! 3 minutes rien que ça !

Filippo: un homme jaune dans le …jaune!

Pour Odile, autre son de cloche hélas, puisque, victime de douleurs abdominales, elle a été contrainte à l’abandon après 14 kils. Dommage car sa préparation était bien menée durant ces dernières semaines, la forme était là aux entraînements, en dépit de résultats un peu moins à la hauteur de ses objectifs lors des compétitions (Lausanne, Sempach). Un talon d’Achille à investiguer et corriger en vue des échéances estivales ! Pour rappel, ses résultats à Yverdon, Payerne et Kerzers ont été plus qu’excellents, raison pour laquelle il est permis de croire à un rapide retour en forme, exempt de problèmes gastriques, et à de très prochains exploits, tiens bon Odile ! Ta série « noire » va prendre fin tout soudain.

André tout sourire en pensant à ce qu’il y a au dessus de sa tête et qu’il va bientôt pouvoir déguster!

André par contre était très en verve ce dimanche : il partait sans trop de pression avec un PB à 1h39 se disant qu’il pourrait probablement l’améliorer. C’est tout sourire qu’il franchit la ligne en 1h34’18’’, abaissant du coup sa marque de plus de 5 minutes ! Une perf venant confirmer une constante progression constatée tant dans les courses qu’aux entraînements, et qui ne va pas forcément de soi à 57 ans ! Remarquable !

Fred, ou le plaisir de retrouver la forme!

En ce qui me concerne, malgré un genou en « délicatesse » au niveau du tendon rotulien, j’espérais (sans trop y croire quand même) améliorer mon temps de l’automne passé à Hallwil. C’est avec grande surprise et bonheur que mes jambes « tournaient », que je tenais sans trop forcer un tempo plus rapide que prévu, et qu’au final j’améliorais ce fameux chrono de plus de 2 minutes, terminant en 1h26’32’’ ! Inespéré et tellement gratifiant !

Il faut dire que nous étions soutenus, encouragés et ravitaillés par Elodie et Fabienne, ce qui nous a beaucoup aidés ! De surcroît, l’ambiance toute latine de ces courses dans le sud nous font vivre une énergie très positive et stimulante, aux sons des « Forza !, Daie ! Andiamo ! » merci les Tessinois pour cet enthousiasme, cette joie de vivre et cet engouement pour la cause sportive !

Un grand Merci encore à Elodie et Filippo, GO de ce week-end, pour nous avoir dégotés et réservés logement et restos, qui resteront longtemps dans nos mémoires visuelles et … gustatives !

La Stralugano ? ça vous gagne ! Une aventure à vivre, si possible en équipe, c’est … des images et des sensations inoubliables !

Le réconfort après l’effort!

 

Nos résultats :

 

10 Kms

  • Fabienne Schaefer 1h04’39’’
  • Elodie Ochsenbein 1h04’39’’

 

Semi-Marathon 21,095 kms

Classement CS

  • Stéphane Heiniger 1h12‘09‘‘          3ème /47   M35
  • Bertrand Dutoit 1h16‘14‘‘                2ème / 56  M45
  • Filippo Pisano 1h24’21’’                  Pas classé CS (Italien)
  • Fred Schaefer 1h26’32’’                   7ème / 56  M45
  • André Comtesse  1h34’18’’             7ème / 31  M55

 

 

Résultats complets :

https://services.datasport.com/2018/lauf/stralugano/

 

FS

 

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×
Partenaires
Soutenez-nous
Calendrier
<< Août 2018 >>
LMMJVSD
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
Événements
Calendrier été 2018
Connexion