0 Flares 0 Flares ×

Timo Roth était le seul yverdonnois engagé lors de la 1ère journée de ces championnats suisses, organisé dans la superbe arène athlétique de St-Gall. Aligné sur 800m, Timo devait passer l’épreuve des séries qualificatives. Ces dernières se sont révélées denses avec des courses plus ou moins tactiques. Seuls les 1ers s’assuraient une place en finale, sinon il fallait faire jouer le chrono. Timo n’a juste pas pu s’assurer la victoire dans sa série, malheureusement la plus lente. Avec un chrono de 1’57,80 il n’entrera pas en finale.

Le lendemain, les championnats étaient sous le signe du saut en hauteur, puisque trois athlètes de l’USY étaient engagés dans cette discipline. Les hommes étaient les premiers à faire trembler la barre. Avec 13 participants, le concours était d’une grande densité jusqu’à 1m 95. Il a fallut attendre une bonne heure avant que Vivien Streit ne puisse tenter sa chance. 1er saut de réglage à 2m01, échoué, puis largement réussi au 2ème essai, Ensuite d’excellents sauts à 2m04, 2m07 toujours au premier essai. Une difficulté à 2m10, passé au deuxième essai. Vivien était toujours en prise avec son meilleur rival, Roman Sieber.

C’est à cette hauteur que Loïc Gasch a commencé son concours mettant tout le monde d’accord au 1er essai. Roman et Vivien n’ont pas passé 2m13. Le résultat final sera à la faveur du schaffousois. Il a fallut remonter au 1er saut pour les départager. Loïc a fait quant à lui l’impasse à 2m13. Il avait déjà la victoire en poche et a pu entrer dans son concours. Petite frayeur à 2m15, effacée dès le 2ème essai. 2m21 passé avec la manière au 1er essai. La barre suivante, posée à 2m25 lui résistera malheureusement. Le bilan reste néanmoins positif, puisque l’objectif était de reprendre le titre national en salle (à Vivien). Loïc se disait dans une journée sans, pas dans ses marques et avec peu d’explosivité, la manière de passer 2m21 dans ces conditions laisse présager une belle suite.

Chez les femmes, c’est la jeune Aurore Ortlieb qui prenait part à ses premiers championnats suisses élites. A 20 concurrentes, le concours était encore plus dense que chez les hommes. Aurore a débuté en effaçant de jolies barres à 1m50, puis à 1m55. Elle hésitera sur la 1ère barre à 1m60, avant de régler la situation dès le 2ème essai. Il s’en est fallut de peu pour qu’elle passe 1m65 ce qui aurait été significatif d’un nouveau record personnel pour elle. Aurore peut donc se montrer satisfaite d’une première compétition à ce niveau. A noter que dans le même concours, Salomé Lang a une nouvelle fois battu son record de Suisse en effaçant une barre à 1m94.

NVM

 

 

 

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×
Partenaires
Soutenez-nous
Calendrier
<< Juin 2020 >>
LMMJVSD
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
Événements
  • Aucun événement
Connexion