0 Flares 0 Flares ×

Après notre brillante qualification pour la finale de la Coupe des Clubs, nous étions plein d’optimisme avec une équipe renforcée par la présence de Loïc Gasch qui n’avait pu participer à l’éliminatoire. Tout ne s’est pas passé d’une manière optimale, mais il faut reconnaître que cette finale a été grandiose avec la participation de Guest Stars, Léa Sprunger en tête, mais aussi Charles Devantay (400 m), Jarod Bya (longueur), les équipes suisses de relais 4×100 m, sans oublier la présence dans le nombreux public de Munjinga Kambundji et Sarah Atcho. Les compétitions ont été passionnantes avec les interviews de Michel Herren et une émission de 45 mn sur la Télé Vaud Fribourg.

Démonstration de Léa Sprunger sur le 400 m avec un temps très satisfaisant de 52.51. Belle bagarre entre Charles Devantay et le surprenant Nathan Gyger (FSG Alle) sur 400 m chez les hommes. Performance de choix pour Lore Hofmann (Athle.ch) sur 600 m (1’26.38 avec une meilleure performance mondiale de l’année, tandis que Guillaume Laurent (Athle.ch) pulvérisait son record du 1’000 m avec un chrono de 2’22.45. Ces 2 athlètes ont de ce fait remporté le prix de la meilleure performance féminine et masculine (500 fr. chacun).

Nos athlètes ont ainsi eu la possibilité de courir avec des athlètes renommés et espèrent pouvoir renouveler l’expérience l’an prochain. La formule a plu à tout le monde et ATHLETISSIMA  semble motivé à renouveler cet événement qui pourrait devenir le grand moment de l’athlétisme romand de la saison.

Retour en arrière avec un téléphone de Célia qui m’annonçait qu’Elodie était tombée dans les escaliers samedi matin et ne pouvait en aucun courir le 600 m. il a fallu modifier l’équipe ce qui a fait le bonheur de Lisa Bertoldi qui a ainsi pu courir son 400 m dans la même série que Léa Sprunger et de l’ancienne championne de suisse Rachel Pellaud (FSG Bassecourt). Elle a donné le maximum et obtenu un bon temps tout proche de son record.

Sur 100 m, Zoé Deriaz a remplacé Océane Barraud. Bonne course dans des conditions pas optimales dans la même série que la championne de suisse U20 Mélissa Gutschmidt. Ensuite elle s’aligne à la longueur et rate de peu son objectif : les 5 m ce qui ne lui a pas enlevé son sourire pour l’interview de La Région.

Célia a dû s’aligner au 600 m en raison de la blessure d’Elodie et courir dans une course folle avec un lièvre de luxe en la personne de Léa Sprunger qui a tiré Lore Hofmann (Athle.ch) et Véronica Vancardo (TV Düdingen) qui ont accompli des perfs de choix. Elle a bien tenu le coup pendant 500 m, mais la dernière ligne droite a été rudement longue. Elle obtient néanmoins un bon chrono. Enfin, merci à Elodie qui a accepté de lancer le javelot pour l’équipe malgré ses ennuis de dos, ce qui nous a permis de remporter un épreuve chez les féminines

Chez les hommes, Timo a fait un triathlon (400 – longueur – 100 m) en moins de 2 h. Il a tout donné ce qu’il pouvait après une période durant laquelle il a mis la priorité sur son travail de diplôme plutôt que l’entraînement. Un essai de longueur, puis 400 m dans une série folle et enfin suite du concours de longueur, sans oublier le dessert sous la forme d’un sprint. Son manque d’entraînement s’est ressenti au niveau des résultats qu’on pouvait attendre de lui, mais il mérite un grand coup de chapeau pour avoir fait le max sur ces 3 épreuves.

Emile Durussel a eu le privilège d’avoir une belle série de 1’000 m. Il est certainement parti un peu vite, ce qui l’a probablement empêché de renouveler son chrono de l’éliminatoire. Nul doute que cette expérience lui sera utile pour la suite. Enfin, pour terminer Loïc a connu une journée « sans » dont il se serait bien passé ! Fidèle à son habitude, il commence le concours alors que les autres ont déjà terminé le leur. Il passe 2.05 m avant que d’échouer 3 fois à 2,10 m. Il a été trahi par son nouvel élan qu’il ne maîtrise pas encore lorsque le sol est mouillé. Inconsolable, il s’isole pour se préparer à l’interview de La Télé. Il déclare en substance : « je dois encore travailler dur pour retrouver ma technique pour les prochaines échéances : championnats suisses élite à Bâle et Diamond League en Italie ». Nous lui souhaitons de retrouver tous ses moyens pour oublier le couac de ce dimanche.

Enfin, grand merci à la nouvelle cheffe d’équipe Célia Roth qui n’a pas été gâtées pour cette première expérience, mais il faut admettre que la qualification pour cette finale est déjà une belle expérience en soi ! Merci également à nos fervents supporters : familles Burkhardt et Roth, Corinne Jakob, Jean-Claude Deriaz, le père d’Emile et ceux que j’ai pu oublier. Coup de chapeau à tous les athlètes qui ont permis la qualification et nous ont fait rêver d’un podium !

Résultats

100 m W Zoé Deriaz – 13.26

400 m W Lisa Bertoldi – 64.07

600 m W Célia Roth – 1’43.64

Longueur W Zoé Deriaz – 4.92 m

Javelot W Elodie Jakob – 39.76 m

100 m M Timo Roth – 12.05

400 m M Timo Roth – 51.04

1’000 m M Emile Durussel – 2’41.34

Longueur M Timo Roth – 5.76 m

Hauteur M Loïc Gasch – 2.05 m

Résultats des clubs (entre parenthèses, rang lors des éliminatoires)

  1. Lausanne-Sports 8’229 pts (2)
  2. FSG Alle 8’156 pts (1)
  3. CA Riviera 7’811 pts (6)
  4. TSV Düdingen 7’601 pts (3)
  5. FSG Bassecourt 7’445 pts (5)
  6. US Yverdon 7’362 pts (4)
  7. ch 7’109 pts (7)

Ont participé à la qualification de notre équipe : Vivien Streit  Océane Barraud – Emrick Deriaz et David Hautecoeur

Un co-président comblé

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×
Partenaires
Soutenez-nous
Calendrier
<< Oct 2020 >>
LMMJVSD
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
Événements
  • Aucun événement
Connexion