0 Flares 0 Flares ×

1927 – Fondation de l’Union sportive yverdonnoise (USY)

Le club se définit comme omnisports et offre à ses membres la possibilité de pratiquer tous les sports sauf la gymnastique et le football, qui sont déjà structurés. Au début, deux sports prédominent, à savoir la boxe et la marche. Les premières compétitions sont organisées.

1929 – Entrée en scène de l’athlétisme

Ce sport prendra une importance de plus en plus grande au sein de l’USY.

1930 – Apparition du basket-ball

On se met à jouer basket-ball et, sous l’impulsion de Pierre Landolt – qui fut l’une des figures marquantes de l’USY -, le premier championnat vaudois de basket-ball est organisé. Les sections de basket-ball et d’athlétisme ont des entraînements en commun.

1930 à 1943 – Piste d’entraînement en herbe

Les athlètes disposent d’une piste en herbe d’environ 300 mètres sur le nouveau stade municipal. Ils sont obligés de se déplacer à Lausanne, à Berne ou à Bâle pour réaliser des «perf» sur une cendrée digne de ce nom. C’est une belle époque pour l’USY, qui est sacrée meilleur club romand des Championnats suisses interclubs (CSI) de 1939 et qui compte dans ses rangs un athlète de la trempe d’Otto Buchmüller, sélectionné en équipe nationale pour un certain Suisse-Italie. En 1940, Gabriel Resin – surnommé Gaby – est sacré champion suisse du 400 mètres plat, et, en 1942, il descend sous la barre des 50 secondes (49,9 s) lors d’un mémorable interclubs à Bâle.

1941 – Naissance de la section de handball

Le premier tournoi de handball a lieu en cette année qui verra se créer la section consacrée à ce sport d’équipe. Elle deviendra l’un des fleurons du handball romand.

1944 – Construction d’une piste en scories

Les efforts déployés par Gaby Resin, qui a surmonté de nombreux problèmes avec une équipe de membres très motivés, sont récompensés par l’inauguration d’une piste en scories. Cette réalisation a été rendue possible grâce à la commune, qui a autorisé et soutenu les travaux, à une campagne de récolte de fonds, au Sport-Toto et à l’abnégation des membres, qui ont accompli un travail colossal et parfois remplacé l’entraînement par des travaux de terrassement.

1946 à 1975 – Succès dans les compétitions interclubs

L’USY s’illustre régulièrement dans les compétitions interclubs et les fers de lance de cette formation sont: les sprinters Bernard Meylan et Richard Merli; les frères Vernez, spécialistes du demi-fond; le sauteur Christian Gilliéron, multiple champion suisse jeunesse au saut à la perche; le décathlonien devenu lanceur Pierre Aubert, fondateur et animateur d’une véritable école de lancer que plusieurs élèves maintiendront tout en la transformant. Louis Vuille et Louis Rouiller («les deux Louis») entament une très belle carrière de dirigeants.

1965 – Mise en place de la piste cendrée

Sous la direction de Jean-Louis Ray (président), la piste en scories est remplacée par une piste cendrée très rapide. Elle sera amoureusement entretenue par Louis Rouiller, qui consacre une bonne partie de son existence à son club, à son stade d’athlétisme, et cela dans un esprit de bénévolat intégral.

1976 à 2004 – Création d’une école d’athlétisme

Sous la direction de Pierre-André Gudit et de Christian Gilliéron, qui ne ménagent ni leur temps ni leur enthousiasme pour guider une belle équipe de jeunes, une véritable école d’athlétisme voit le jour. Cette école est toujours en activité et a été animée par Jean-Louis Ray, Lionel de Montmollin, Florian Etter et l’est maintenant par Nicolas Verraires, pour ne citer que les entraîneurs les plus connus. De nombreux titres vaudois, régionaux et suisses sont venus récompenser le travail des athlètes de l’USY et de leurs entraîneurs. On se me bornerai à citer les plus performants: le lanceur de disque Jean-Louis Ray, qui a détenu le record de Suisse cadets A en 1978 durant quelques semaines; la spécialiste du 100 mètres haies Jocelyne Junod, le coureur de demi-fond Gilles Mutrux, qui a été détenteur du record de Suisse du 600 mètres, la sprinteuse Sandra Roth, qui s’est qualifiée pour les Championnats du monde juniors dans l’équipe du relais 4×100 mètres et enfin le lanceur de marteau et de disque Yves Gilliéron, qui a été multiple champion suisse jeunesse et qui a participé aux Journées olympiques de la jeunesse européenne à Lisbonne en 1997.

1980 – Construction de l’anneau en tartan

Avec l’inauguration de l’anneau en tartan, Louis Rouiller réalise son vœu le plus cher: mettre à la disposition des athlètes une installation idéale pour l’entraînement et la compétition. A la fin des années 1970 et au début des années 1980, l’athlétisme yverdonnois est à son apogée et obtient ses plus brillants résultats en dépassant plusieurs fois les 10 000 points au CSI.

1985 – Construction d’un bâtiment polyvalent

La construction d’un bâtiment polyvalent est réalisée sous l’impulsion de Louis Vuille et Pierre Landolt. Il comprend une salle de réunion, un bureau, ainsi qu’une véritable salle de musculation très appréciée par nos lanceurs. Nous disposons enfin d’un local administratif pour l’organisation de nos meetings. La salle de réunion est très utile pour les assemblées de comité, ainsi que pour les réunions de l’Association Romande d’Athlétisme, etc.

1995 – Construction d’un local à matériel

Les anciennes « baraques à matériel » ont fait leur temps et sont remplacées par un nouveau bâtiment au volume impressionnant. Grâce à la ténacité de Philippe Dutoit et Christian Gilliéron, nous disposons enfin d’un outil de travail très performant pour l’entreposage de notre matériel.

 2000 – Formation de la Communauté d’athlétisme Broye-Nord vaudois

N’ayant plus assez d’athlètes seniors pour participer aux CSI, l’USY s’associe au CA Broyard et aux FSG Avenches et Estavayer-le-Lac. Ainsi, les athlètes peuvent continuer à starter pour leur club d’origine dans les compétitions individuelles. Pour ce qui est des compétitions par équipe (CSI ou Championnats suisses de relais), les sociétés précitées concourent ensemble, ce qui leur permet de présenter une équipe de CSI en 1re ligue. En 2004, la CoA remporte la finale suisse de 1ère ligue et fête une promotion en Ligue Nationale C.

2000 à 2003 – Mise à disposition du stade pour l’Expo.02

Le stade est mis à la disposition de l’Expo.02 pour y construire la «Scène des étoiles» et le fameux «Mondial» qui restera dans toutes les mémoires, le tout dans un décor composé principalement par un nuage majestueux. Durant cette période, les activités athlétiques sont déplacées au sud-ouest de la ville, au Centre sportif «Les Iles», créé par les autorités yverdonnoises pour pallier l’absence d’une piste d’entraînement. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le club en est ressorti renforcé grâce à l’engagement et au dynamisme d’un jeune entraîneur, Nicolas Verraires, et de son équipe. On ne saurait passer sous silence le travail considérable de Philippe Dutoit qui a eu la lourde charge de conduire les tractations avec l’Expo.02.

2004 à 2008

Le club d’athlétisme de l’Union sportive yverdonnoise compte 165 membres actifs, 35 membres collaborateurs, 36 membres honoraires, 9 membres d’honneur et une centaine de supporters. Ceux-ci se recrutent dans tout le Nord vaudois, de Concise à Vallorbe en passant par Sainte-Croix et Yvonand, et bien entendu Yverdon-les-Bains ! Comme tout club d’athlétisme, les différentes tâches sont assurées entièrement bénévolement par le comité, les entraîneurs et les collaborateurs. Les membres se répartissent dans les groupes suivants :

Écoliers

Dès l’âge de 8 ans, les jeunes ont la possibilité de toucher à toutes les disciplines de l’athlétisme sous la conduite de moniteurs expérimentés et motivés. Ils pratiquent la course, les lancers et les sauts sous des formes ludiques avant tout. Ils ont aussi l’occasion de faire leurs premières armes en compétition (meetings en été et cross-country en hiver) et ainsi de glaner leurs premiers lauriers. Du plaisir et des sourires, tels sont les principaux buts poursuivis par les entraîneurs du club.

Athlètes licenciés

A partir de 14 ans, les athlètes doivent posséder une licence, sinon il leur est impossible de participer aux compétitions agréées par la Fédération suisse d’athlétisme. Actuellement, le club compte une cinquantaine de licenciés. C’est aussi à cet âge que les entraînements s’intensifient et deviennent aussi plus spécifiques. On distingue plusieurs groupes (sprints et sauts, lancers, courses de demi-fond et de fond) formés en fonction des affinités et des qualités particulières des athlètes, lesquels sont désormais suivis plus individuellement. Les plus talentueux ou ceux qui font preuve de volonté ont la possibilité de participer à des compétitions de niveau national. Ces athlètes s’engagent à suivre un plan d’entraînement individualisé et rigoureux, établi en fonction des buts et disponibilités de chacun. Les entraînements sont donnés par des entraîneurs diplômés, qui ne ménagent pas leur temps pour faire en sorte que les athlètes atteignent les buts les plus élevés possible.

Walking

A l’initiative de Claude Duc s’est formé récemment un groupe de marche qui se réunit une fois par semaine pour pratiquer le «walking» et faire quelques exercices de gymnastique bienfaisants. Pour varier le menu, des sorties en raquettes en hiver ou à vélo lors des périodes caniculaires sont organisées. Quelques sorties récréatives entretiennent la convivialité au sein du groupe, dont les membres n’ont pas d’ambition sur le plan chronométrique! Les parents sont les bienvenus, ce qui leur permet d’éviter une attente prolongée au bord du stade le jour où leurs enfants s’entraînent.

Coureurs hors stade

Motivés par le plaisir de pratiquer un sport individuel dans une ambiance de groupe, les coureurs hors stade se retrouvent pour des entraînements bi ou tri-hebdomadaires, chacune ou chacun pouvant suivre le rythme qui lui convient. Le stade de l’USY est un point de ralliement merveilleux et offre de nombreux parcours relativement faciles et à la portée de toutes et tous. Pascal Dumartheray emmène cette petite troupe, qui trouve en lui un animateur passionné. Ses talents d’organisateur font merveille, en particulier lors de la course des Cygnes ou lors de déplacements à l’étranger, voire à la traditionnelle course Morat-Fribourg.

Collaborateurs

Ce groupe est formé de parents d’athlètes ou d’anciens athlètes, d’amis, voire d’amis de nos amis. Par son dévouement, ces bénévoles permettent au club d’organiser sans problème des compétitions d’une certaine envergure. Bien qu’au chômage technique durant l’EXPO.02, ils ont participé à quelques manifestations inédites telles que le fameux Gigathlon – dont le départ sur la plage d’Yverdon-les-Bains est encore dans toutes les mémoires – et ont travaillé à la chambre d’appel durant les Championnats du monde de cross-country à Avenches, une expérience inoubliable pour toutes et tous!

Groupement des Anciens

Sous l’impulsion de Louis Vuille, Pierre Landolt, Jean Olivier et Ernest Rosset, un Groupement des Anciens est créé en 1987 lors du 60e anniversaire de la création de l’USY. Grâce aux cotisations et aux dons, ce Groupement vient en aide à l’USY pour les dépenses concernant le stade, aux clubs et aux athlètes. (A voir aussi sous la rubrique « Anciens », du même site)

Organisations de compétitions

L’Union sportive yverdonnoise, grâce au volume de travail abattu par le véritable homme-orchestre qu’est Louis Vuille, acquiert une excellente réputation sur le plan de l’organisation de compétitions. De nombreux meetings et championnats – cantonaux, régionaux et suisses – attirent sur le stade du bord du lac une foule d’athlètes venus de loin à la ronde pour y disputer les épreuves proposées. En 1990, la paire Michel Roulet/Philippe Dutoit reprend le flambeau et fait en sorte que la qualité de l’organisation se maintienne à un niveau élevé.

Principales organisations :

Les fameux cross du Nord Vaudois (4 manches), puis le cross populaire du NV18
Soirées populaires de course à pied sur stade (5’000 – 10’000 m)
10 meetings nationaux de 1980 à 1989
Différents championnats vaudois (en règle générale, un par année)
8 meetings « Coupe Romande », dont 6 fois la finale
Championnats romands en1982-85-86-88-92-93-97
Championnats suisses jeunesse en 1983 et 1994
Principales collaborations :

Championnats suisses handicapés en 1995
Inauguration de l’A1 en 2000
Gigathlon de l’EXPO.02
Championnats du monde de cross à Avenches en 2003

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×
Soutenez-nous
Partenaires
Calendrier
<< Mar 2018 >>
LMMJVSD
26 27 28 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
Événements
Connexion