0 Flares 0 Flares ×

DSC01400Les fins de semaine s’enchainent et les crossmen se sont cette fois donnés rendez-vous à la capitale fédérale pour des joutes extrêmement relevées : nous nous sommes frottés à la crème de la crème…manquaient les populaires !

Céline Monnard, Loane Monge, Lorraine Schaefer, Aloys Chevalley et Frédéric Schaefer, sur leur lancée après le cross de Lausanne, ont décidé d’aller se frotter aux meilleurs spécialistes du pays. Sur un terrain assez boueux et une boucle à effectuer entre 3 et 8 fois selon la catégorie, nous avons tous unanimement souffert, mais mis beaucoup d’énergie et de volonté à donner le meilleur de nous-mêmes. Faute d’un vrai engagement populaire comme à Lausanne, les courses étaient assez clairsemées et nous avons tous plus ou moins ressenti cette fameuse « solitude du coureur de fond », qui révèle, lors des moments difficiles, les vrais héros. Chacun a donné de ses tripes pour se surpasser, pour figurer le mieux possible au classement, pour ne pas perdre le contact avec le peloton des meilleurs, ou pour essayer de gagner des points pour la cross-cup !

La première course a mis aux prises les U18W, U20W et cross-court-dames, sur 3,3 kms :

Loane a fait deux premiers tours à un très bon niveau, avant, hélas, d’être rattrapée par des douleurs abdominales tenaces qui l’ont un peu plombée pour la dernière boucle. Elle s’est sentie bien en jambes sinon et avec d’excellentes sensations musculaires jusqu’à ce fameux dernier tour de trop. Elle gagne néammoins 2 points pour la cross cup.

Elle va investiguer plus loin, par des analyses médicales plus poussées ces problèmes gastriques qui la tiennent depuis plus d’un an et demi.

Lorraine avait de très bonnes sensations sur toute la partie roulante. Seulement à chaque tour il fallait affronter un talus très pentu qui la pénalisait par rapport aux autres coureuses, peut-être plus puissantes. Quelques entrainements en côte lui manquent encore. Il n’empêche qu’elle a pu s’offrir, justement sur la partie plane, un magnifique finish qui lui a fait gagner 3 rangs en 200 m et par-là s’octroyer 3 précieux point pour la cross cup !

Pour rappel, petite parenthèse concernant la cross-cup : il s’agit d’une sorte de championnats de cross, pour les catégories U16-U18 et U20 garçons et filles, étalé de janvier à mars, sur 16 cross. Les participants gagnent des points en fonction de leur rang (jusqu’au 10ème en général, jusqu’au 15ème pour les deux plus importants, Lausanne et les CS), et à la fin un classement s’effectue en fonction des points récoltés. 3 classements sont retenus pour les U20, 4 pour les U18 et 5 pour les U20.         Les 20 meilleurs de chaque classement gagnent le droit de participer à un grand meeting (Lausanne ou Lucerne) en ouverture. Voilà pour cette petite parenthèse.

Pour Céline, sur 5,5 kms, la course fut assez dure, se sentant un peu en manque de force sur ce terrain glissant, ne lui convenant que moyennement. Partie dans un bon train, elle perd malheureusement petit à petit du terrain sur le gros du peloton, pour finir un peu isolée, et sans trop de « jambes ». Elle a forcé cependant notre respect, en se battant jusqu’au bout sans relâcher l’effort !

A noter sur cette course féminine la magnifique démonstration de Fabienne Schlumpf, championne suisse en titre sur cross-court en 2013 : la voir évoluer avec sa foulée élégante, fluide et véloce, sur cette boue qui ne semblait pas la gêner particulièrement, a été du beau spectacle. Relevons la performance de sa dauphine, Delia Sclabas, qui termine à 5 secondes, et dont la particularité est d’être née … en 2000 !… Un vrai prodige!…. Dont le palmarès est déjà très fourni, et qui, nous l’espérons, poursuive sur cette voie et un avenir prometteur!

Enfin, la course hommes réunissait, sur 8,8 kms toutes les catégories d’âge, de M20 à M60. Aloys ayant apprécié le cross de Lausanne était très motivé à revivre une telle expérience. Lui et votre serviteur nous présentions donc au départ, dans la même course, ce qui fut très motivant. Aloys effectue les 5 premiers tours assez rapide, pour connaître, entre le 5ème et le 7ème tour un petit « coup de mou » qui m’a permis de revenir très près. En fin de course, il retrouve un second souffle, et me re-distance un peu, moi qui commençait à fléchir sur les deux derniers tours. Ce fut une course dure et longue, et nous étions assez isolés. Les premiers nous ayant déjà pris un voir deux tours, nous-mêmes ayant pris un tour voir plus aux plus lents. Mais cette mini-compétition interne nous a bien stimulé. Nous finissons distants de 27 secondes au final.

Le temps et le rang de chaucun :

Lorraine 15’49’’ / 3.3 kms, 8ème U18W

Loane  16’39’’ / 3.3 kms, 9ème U20W

Céline 25’00’’/5.5 kms, 14ème W20

Aloys 40’47’’ / 8.8 kms, 12ème M20

Frédéric 41’14’’ / 8.8 kms, 5ème M40

Pour finir, nous tenons à remercier vivement Fabienne Schaefer pour son coaching, son accompagnement, ses encouragements fournis, ses belles photos et sa présence souriante durant toutes les courses malgré le froid.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×
Soutenez-nous
Partenaires
Calendrier
<< Nov 2017 >>
LMMJVSD
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
Événements
Connexion