0 Flares 0 Flares ×

Céline MonnardDes conditions clémentes, un parcours toujours aussi attractif, une équipe d’organisation rôdée : tout a magnifiquement bien roulé pour ce cross, dont c’était la 9ème édition, et qui faisait office de répétition générale pour les championnats suisses de 2015 ! Nous y étions !…

Grâce à un travail acharné de nombreux bénévoles, les « lacs » présents sur le parcours, en certains endroits, jusqu’à la veille de la course, ont pu être drainés à coups de pelles, en réalisant des « tranchées » savamment taillées ! Le jour J, un froid acceptable (4-5 degrés), l’absence de vent et de pluie, ont finalement créé des conditions agréables pour la course. Le terrain était toutefois assez gras, voir bien glissants dans les courbes. 3 troncs à franchir dans cette boucle de 1 km à parcourir entre 2 et 8 fois selon la catégorie, tel était le menu à déguster ce samedi 18 janvier : quelques 700 athlètes se sont mis à table, dont une dizaine de l’USY !

C’est Auriane Aubry qui a ouvert les feux pour 2 kms. Sans trop de kilomètres dans les jambes, elle a vaillamment accompli son pensum en 8’57’’ pour un 31ème rang U16W.

Puis ce fut le tour de Killian Lindanda et Lorraine Schaefer pour 4 kms. Bravo à Killian pour sa prestation, puisque les courses d’endurance, a fortiori dans un terrain très mou, ne sont pas forcément sa tasse de thé, à lui qui affectionne plutôt les sprints et les lancers. Avec son courage et sa détermination habituelle, malgré qu’il ne se sentait pas au top, il termine néammoins sa course en 20’32’’ pour un 27ème rang U16M.

Kilian

Lorraine s’est quant à elle rassurée sur son état de forme, puisqu’elle s’est sentie beaucoup mieux que la semaine dernière à Düdingen : à l’issue d’un formidable mano a mano avec son amie Jordane Jaunin (elle finit au sprint avec elle), et d’un dernier tour en « boulet de canon » à 15 kms/h, elle réalise une bonne performance avec un temps de 16’45’’ pour un 17ème rang U18W. Hélas juste trop peu pour gagner des points pour la cross-cup (15 premiers rangs). On note donc chez elle une forme ascendante et on s’en réjouit ! Rendez-vous pour elle la semaine prochaine à Berne, pour la 3ème manche de cette cross-cup.

Pour Loane Monge, les choses ne se sont pas déroulée exactement de la même façon :  victime de problèmes gastriques, qui l’ont contrainte à faire une petite « pause » au milieu de sa course, elle a toutefois eu le grand mérite de la finir, dans un temps tout à fait honorable, vu les conditions, de 17’55’’ et un 16ème rang U20W. Bravo !

Après réflexion de quelques jours, Céline Monnard avait décidé de courir parmi les « élites internationales » plutôt qu’avec les dames populaires. C’est une excellente décision que je salue, puisqu’elle a été « dans le coup «  durant toute sa course, bataillant avec les meilleures suisses, et aussi des allemandes et des hollandaises. Elle a pu être stimulée et tirée par toutes ces cracks, mais sans jamais paraître en très grande difficulté. Elle termine 18ème femme élite dans l’excellent temps de 19’25’’ pour 5 kms, et …3ème romande ! quand même !…

Dans la catégorie Dames W40, qui courait aussi 5 kms, Myriam Jotterand a effectué une magnifique course, toute de régularité, avec sa foulée véloce et économique, et s’adjuge une superbe 5ème place !  Cette habituée des courses depuis de nombreuses années commence donc 2014 de la meilleure des façons, et se place d’entrée parmi les athlètes en vue pour le classement Dame 40 du trophée lausannois et des galops du terroir !

Enfin, ce fut au tour des hommes populaires de s’élancer pour 8 kms : nous étions 4 du club : Nicolas Bize, Aloys Chevalley, Philippe Monnard et moi. Nicolas avoua qu’il aurait pu tirer un peu plus, pensant s’être un peu « endormi » en milieu de course. Aloys, dont c’était sa première participation à à un cross, a bien apprécié et affiche des qualités très prometteuses à seulement 20 ans !

Philippe a quelque peu souffert, il n’arrivait pas à tirer assez d’énergie de sa foulée de routard, pour optimaliser sa performance. Il finit avec le sourire, mais « de traîner ses pieds dans la boue, c’est pas vraiment son truc » !  Bravo à toi Philippe, et à ton esprit sportif !

Quant à moi, j’adore toujours autant ce genre d’exercices, et j’ai eu un plaisir énorme à tourner, à sauter, à calculer les longueurs optimales de mes foulées, à anticiper mes trajectoires, à serrer mes virages pour dépasser, à trouver les bons appuis pour mes pieds, etc, etc, tout ce qui fait des cross des course pas comme les autres !

Nos résulats :

Nicolas Bize : 30’53’’, 13ème Hommes 20

Aloys Chevalley:  31’38’’, 21ème Hommes 20

Frédéric Schaefer: 33’08’’, 27ème Hommes 40

Philippe Monnard: 34’19’’, 20ème Hommes50

Pour finir, mentionnons la particularité de Lausanne de proposer des courses militaires internationales, sous forme de matchs par équipe, qui furent très intéressantes et belles à admirer :

Les Suisses l’ont emporté chez les hommes devant la Belgique, la Hollande et l’Allemagne. Chez les femmes, la seule équipe participante fut la Hollande.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×
Soutenez-nous
Partenaires
Calendrier
<< Déc 2017 >>
LMMJVSD
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Événements
Connexion